Welcome to Connie Kaldor's website!

We're so glad you're here. Yes, this is the official guide to Connie's music and her touring schedule, but it's also your connection to the very real person behind the songs. Authentic prairie wisdom and humour abound. Look around. Updates are posted regularly.
RSS Subscribe to RSS

Un canard à New York

2006


The title story-song is about a little duck from the Prairies who has a big dream – making it to New York City and doing his ducky dance on Broadway! It turns out to be an adventurous journey that appears bound for failure until he meets up with a truck driver named Big Betty. She points him in the right direction and gives him that little nudge he needs to tackle the Big Apple ! Additional songs penned by Connie Kaldor feature alligators that waltz at midnight, little girls who sing off-key to get tomatoes thrown at them and opera-singing slugs that sneak out at night to do the boogie-woogie. Translated into French by Christiane Duchesne.


Song List

  1. Un canard à New York
  2. Si tu aimes un hippopotame
  3. Cachés dans mon placard
  4. Mon joli nombril/li>
  5. Au bal des alligators
  6. S’il y a du soleil
  1. Limace-opéra
  2. Le gros ours
  3. J’adore les tomates
  4. La chanson du nez
  5. Couac couac couac !
  6. Je serai un nuage


Download Un canard à New York Lyrics and Scores PDF file

Download Un canard à New York MP3 file

Order Un canard à New York (Mail delivery)


1 Un canard à New York

.
Un tout petit canard perdu dans New York
Tout petit là où tout est bien trop grand
Un tout petit canard perdu dans New York
Si loin, si loin, si loin de son étang…
Il y a des tours qui filent jusqu’au ciel
Il y a des rues qui n’en finissent plus
Il faut rentrer tôt le soir
Dans un taxi jaune et noir
Sinon c’est foutu, on est perdu, perdu !

Il vit dans un tout petit appartement
Trop petit pour y avoir une baignoire
Quand il a trop la nostalgie de son étang
Il fait semblant de nager sur le trottoir
Alors il s’en va plonger dans le port
Ou sur Broadway en faisant des couin-couin
Il s’écrie : « New York, oui, j’en veux encore !
Parce que tout le monde y est un peu zinzin ! »

Couac, couac, couacquedi, couac, couac, couacquedi…

Ça y est, je suis prêt
Je vais m’envoler
Tenez-vous bien, j’arrive, j’arrive
New York, New York…*

Ah oui… Couin-couin… New York!

2 Si tu aimes un hippopotame

.
Si tu aimes un hippopotame
Si tu l’aimes de toute ton âme
Il t’aimera aussi
Il n’y a pas de plus précieux, précieux ami

Quand la porte est coincée
Que tu ne peux plus entrer
Ton si cher hippo peut venir t’aider
Et donner un bon coup pour débloquer !

Si rangé tout là-haut
Il y a un pot de biscuits
Tu peux grimper sur le dos de ton hippo
Un biscuit pour toi
Et un pour lui

Quand tu as peur la nuit
Dans le noir, dans ton lit
Ton gros hippo, ton cher et grand ami
Viendra te murmurer…
Une chanson pour bien rêver
Et dormir comme une marmotte…
Alors il s’en ira sur la pointe de ses grosses pattes
Et il claquera la porte !

3 Cachés dans mon placard

.
Mon chapeau et mon manteau
Mon écharpe et mon poncho
Cachés dans mon placard
Mon costume de matelot
Celui que j’ai eu en cadeau
Caché dans mon placard

Quand ils en ont assez
On les entend crier :
On veut de l’eau
On veut du savon
Nous, on veut sentir bon!

Mes chaussettes et mes lunettes
Ma raquette et ma casquette
Cachées dans mon placard

Ma chemise à fleurettes,
Et ma ceinture à paillettes
Cachées dans mon placard

Mon veston, mes chaussons
Et puis mon chapeau melon
Cachés dans mon placard
Mon caleçon, mes bottillons
Mes pompons, mon édredon
Cachés dans mon placard

Mon chapeau de pompier
Mon toutou tout percé
Cachés dans mon placard
Mon tutu à raccomoder
Et mon masque de hockey
Cachés dans mon placard

Il y a tout ce que j’ai porté
Depuis le mois dernier
Caché dans mon placard